Editions 2002, 2004, 2006

Edition 2002

En 2002, le premier festival Dansehabile a proposé une plate-forme d’ouverture et d’échanges et a offert un espace-temps pour que des personnes d’horizons, de cultures ou de morphologies différents se rencontrent. Pour cette première édition qui a eu lieu au théâtre du Galpon, du 19 au 21 avril, nous avons eu le plaisir d’accueillir les compagnies Joint Forces Dance Co (USA), la compagnie BewegGrund, la compagnie L’AM (Suisse), ainsi que la compagnie Tatoo (France). Un stage de deux jours avec Alito Alessi et Emery Blackwell de Dance Ability a en outre réuni 43 personnes. Nous avons pu compter sur un public assidu durant les 3 jours de cette première édition.  

Festival dansehabile  © J.M. Etchémaïté

© J.M. Etchémaïté

Festival dansehabile  © J.M. Etchémaïté

© J.M. Etchémaïté


Edition 2004

En 2004, la deuxième édition du festival a une nouvelle fois permis un précieux partage artistique. Durant une semaine, nous avons reçu 40 artistes issus des compagnies Blue Eye Soul Dance Co (UK), Compagnies Passaros et Pendule (France), Compagnie BewegGrund et  Die Regierung (Suisse). Des cartes festivaliers ont permis de fidéliser des spectateurs sur l’ensemble du festival. Une moyenne de 80 spectateurs par soirée a pu apprécier la diversité et la multitude de style des spectacles présentés. Le public, tout comme les artistes, se sont questionnés sur leur pratique, le travail de création et la place de cette activité sur scène.

Festival dansehabile © J.M. Etchémaïté

© J.M. Etchémaïté


Edition 2006

En 2006, le festival Dansehabile a proposé sa troisième édition. Pendant quinze jours, dix spectacles différents, un colloque qui a réuni plus de 40 personnes autour de la thématique de l’Art et singularité, deux stages animés par Rachel Freeman et Adam Benjamin (UK) et fréquentés par plus de 30 participants se sont succédés. Les compagnies invitées – Percussion de Treffort et Duo Soma (France), Cia Danza Mobile (Espagne), StopGap et BlueEyedSoul Dance Co (UK) et la Compagnie BewegGrund (Suisse) – se sont produites en trois lieux différents de la ville de Genève (le Forum Meyrin, l’Alhambra et le Théâtre de la Parfumerie) et ont attiré une moyenne de 60 personnes par soirée. Le festival a également proposé une exposition du photographe Jean-Michel Etchemaïté et a présenté le film « Bruit Blanc » de la chorégraphe et danseuse  Mathilde Monnier. programme 2006

Festival dansehabile © Duo Soma

© Duo Soma 

Festival dansehabile © Danza Mobile

© Danza Mobile

Festival dansehabile © Stopgap

© Stopgap